top of page

J'ai failli perdre ma voix

Dernière mise à jour : il y a 2 jours




Fin novembre, j’ai choppé un rhume.

Vraiment rien de grave. Un petit rhume tranquille…

Toutefois, 24 h plus tard, je sens ma voix plus grave et moins claire que d’habitude. Je sais parfaitement reconnaitre le début d’une inflammation des cordes vocales. Mon rhume est descendu sur ma voix !

Je connais le risque aussi : L’aphonie !

Il y a quelques années, je suis resté aphone plus de 5 jours à la suite d’un mauvais rhume et ma voix a mis 2 mois pour retrouver sa vigueur.

Naturellement, cela arrive toujours dans les pires moments.

En effet, sur les 3 premières semaines de décembre, un marathon vocal non-stop m’attendait : 4 journées de formation "High impact presentation" avec Dale Carnegie et Volvo, un stage d’art-thérapie, un stage d’expression orale et pour finir…un concert en solo !!!

Il est fort probable que vous soyez confronté à ce genre de situation, si vous êtes enseignants par exemple.

Comment gérer cela ? Comment préserver sa voix lorsqu’elle est fragilisée par les maladies hivernales ?

Dans cette vidéo, je vous donne les 5 conseils que j’ai appliqués et qui m’ont permis d’être vocalement opérationnel durant ces 3 semaines hyper sollicitantes.






4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page